Béla F. Galló


Au moment de notre naissance, nous disposons de beaucoup de savoir que nous avons hérité de nos ancètres. Béla F.GALLÓ – chercheur de psycho-génétique, écrivain, peintre, sculpteur.

M Béla F. Galló explore les domaines de la psycho-génétique et de la génétique mentale en utilisant le diagnostic d’ instincts de Lipót Szondi. Ses domaines de recherche sont les constellations psychogènes dans l’ oncologie, l’ activation psychogène, psychologie psychogène.

Il a fait ses recherches à l’ Univerité de Médecine Semmelweis de Budapest aussi, son principal domaine était l’ observation des nourrissons suicidaires, des enfants atteints du cancer et des consommateurs de drogues. Entre 1978-81., il élabore avec le soutien du professeur psychiatre Pál Juhász Dr une thérapie d’ art dans laquelle il utilise souvent ses peintures aussi.

Il peint depuis 1964. Il est un peintre de la réflexion, il représente le surréalisme ancestral dans son style, son thématique est toujours d’ actualité, il analyse des questions sociétales actuelles, des tensions. Avec ses peintures, il influe sur les instincts. Ses oeuvres sont provocantes, il provoque le monde d’ instincts intérieur de l’ homme avec une touche de pinceau brute, ancestrale-primitive. Ses portraits ne sont pas sur le visage illustré mais sur nous, les spectateurs. Il s’ intéresse au visage sous les masques, le portrait réel de l’ âme.

De 1978 à 1987, ses graphiques ont été publiés dans des magazines culturels.

En 1993., il se retire du monde, il s’ installe dans un gîte loin de tout, il médite, il enseigne. Pendant ces années, ses oeuvres, ses écritures, ses peintures s’ occupent des questions de la douleur de l’ homme, des nourrissons maltraités, des injustices sociétales. En 1997., il est de retour à une exposition avec les peintures qui sont nées pendant cette période.

Ses maitres peintres sont : László Somogyi soma, András Géresi Balogh, Tibor Kaján, Margit Szilvásy.

En 1969., il se tourne vers les disciplines transcendantes. Il emporte la valeur la plus importante de l’ héritage de son maitre : le soutien à la vie parce que le but de la vie c’ est vivre pleinement. Son maitre, c’ est le lama Kadzsupa.

Ses peintures sont présentes dans de nombreuses collections privées du monde – en Suisse, en Autriche. en Suède, au Japon, en Inde, en Congo-belge.

Ses expositions indépendantes

Ses expositions indépendantes:
1973 Budapest
1974 Budapest, son titre „les noces d’ autour”
1979 Budapest, Thème : portraits des vétérans anciens
1979 Budapest, Titre : „Fleurs de cimetière”
1980 Budapest, „jungle” (bidonville) – Thème : mendiants
1981 Budapest, programme international visuel – expulsion
1981 Budapest, Thème : Fractures de société, collision élite-misère

1982, 1983 Budapest – Thème : Expulsion
1984 Budapest, Thème : Les icônes de la misère
1986 Budapest, Thème : L’ instinct primitif
1992 Budapest, Graphiques – variations
1997 Szentgotthárd, Thème : La douleur de la vie
2000, 2002 Szombathely, Thème : Changements
2009 Vienna, Autriche
2013 Kaposvár
2014 Rácalmás, portraits
2016 Budapest, Asile pour sans abris
2016 Budapest

Ses expositions collectives:
2002 Graz, Autriche – András Szabó, István Farkas
2005 Budapest, oeuvres de psychiatres créateurs






D'autres artistes